A la messe (Toussaint) ou à la formation ?

A la formation, c’est la  réponse que tout le monde a donné. La question avait été posée le soir de ce mercredi 31 octobre 2012  à l’ensemble des stagiaires présent  au Centre de Formation des Médias. Les secrétaires de rédactions en formation au Centre de Formation des Médias ont continué à travailler pendant la fête de la Toussaint. Ils sont presque à la fin de la formation mais veulent profiter au maximum de la présence du formateur international Jean François Pollet. «  Nous souhaitons que cette formation soit aussi donnée aux journalistes reporter. Nous revenons souvent sur des fautes qu’ils commettent  au quotidien » explique Guibert Mbonimpa , secrétaire de rédaction  du journal Iwacu.

Secrétaires de rédaction en pleine formation dans le cadre de l’InfoSud

Si d’autres journalistes de la presse écrite bénéficiaient de la même formation, le secrétaire de rédaction ne perdrait pas assez de temps à revoir les articles, tout le monde y trouverait compte et le travail avancerait rapidement, renchérit Donatien Nsabiyumva du journal Ubumwe.

Les secrétaires de rédaction retenus sont des niveaux contrastés dans la manière de travailler. Certains publient en Kirundi, d’autres en français et en kirundi. Il y a ceux qui   publient sur les supports électroniques. Le formateur s’adapte à cette situation.

« J’essaie de donner une théorie pour tout le monde. Après je fais un tête à tête avec chaque journaliste en nous focalisant sur les productions de son journal » explique Jean François Pollet.

Cette formation est organisée par l’agence InfoSud en collaboration avec la maison de la presse du Burundi.